Hereban
93 bis boulevard Exelmans 75016 Paris 16
N°TVA :

Agence Conseil en Communication

Pour la 4e année consécutive, Johannesburg a été la destination d'Afrique préférée des visiteurs internationaux en 2016, selon l'index MasterCard Global Destinations Cities 2016. Le Cap arrive en 3e position et Durban se hisse à la 5e place du c

02/12/2016

Pour la quatrième année consécutive, Johannesburg apparaît comme la destination la plus populaire d’Afrique, selon l’index 2016 Mastercard Global Destination Cities.

Quelque 3,6 millions de visiteurs internationaux y ont séjourné en 2016, ce qui représente une hausse de 6,2% par rapport aux 3,39 millions de visiteurs enregistrés l’année dernière. Le Cap arrive en troisième position, avec 1,4 million de visiteurs (+6,2% par rapport à 2015), et Durban se positionne à la cinquième place, avec 831 000 visiteurs (+6,2% par rapport à 2015).

L’index établit un classement des 132 villes les plus visitées dans le monde, mettant en exergue le volume de visiteurs ainsi qu’une estimation de leurs dépenses sur l’ensemble de l’année 2016. Ceci permet d’avoir une meilleure compréhension des habitudes de voyage et du volume des dépenses effectuées par les touristes dans le monde.

Parmi les 13 villes africaines classées dans l’Index, trois se trouvent en Afrique du Sud.

En 2016, selon les prévisions, sur le nombre total de visiteurs à Johannesburg, 373 000 venaient de Londres, 294 000 de Harare, 233 000 de Francfort, 185 000 de Maputo et 163 000 de Paris, les cinq principales villes du monde émettrices de touristes à destination de la capitale économique sud-africaine.

Selon les prévisions, Johannesburg se place également en première position en ce qui concerne le niveau de dépenses des visiteurs internationaux, avec une estimation à 1,73 million de USD (environ 1,62 million d’euros) pour 2016. Les visiteurs venant de Londres sont ceux qui ont dépensé le plus (285 millions de USD, soit environ 268 millions d’euros), suivis par ceux venant de Paris (155 millions de USD, soit environ 145 millions d’euros), puis de Harare (106 millions de USD, soit environ 99 millions d’euros), Francfort (84 millions de USD, soit environ 79 millions d’euros) et Maputo (41 millions de USD, soit environ 38 millions d’euros).

Selon la ville de Johannesburg, cet index affirme ainsi la position de Johannesburg comme capitale économique et cœur de l’activité commerciale et économique du continent africain.

En termes de volume des dépenses totales des visiteurs internationaux en Afrique, Le Cap se classe à la troisième place (1 milliard de USD, soit environ 94 millions d’euros) et Durban à la huitième place (288 millions de USD, soit environ 270 millions d’euros).

Pour la première fois, l’index a établi une distinction entre les voyageurs de loisirs et les voyageurs d’affaires. Or, cette étude indique que plus des trois quarts (75,6%) de l’ensemble des visiteurs de Johannesburg voyageaient pour le loisir, et moins qu’un quart (24,4%) pour le travail.

Selon l’index, environ 44% des dépenses totales des touristes internationaux à Johannesburg et au Cap étaient dédiés au shopping. Ceci constitue la plus haute proportion parmi toutes les villes d’Afrique et place les deux métropoles sud-africaines au même niveau que des capitales mondiales du shopping telles que Londres (46%) ou Tokyo (43,1%).

Top