Hereban
93 bis boulevard Exelmans 75016 Paris 16
N°TVA :

Agence Conseil en Communication

Ouragan Irma : le visage solidaire des jets privés

15/09/2017

Ouragan Irma : le visage solidaire des jets privés

L'ouragan Irma a entraîné une hausse des demandes de vols en jet privé dans les régions susceptibles d’être affectées et ces demandes se sont multipliées. La limite de disponibilité des appareils et l'urgence de la situation a obligé les plateformes de réservation de jet privé telles que PrivateFly à prendre des mesures particulières.

 Pour partager les coûts d'affrètement et remplir les jets privés disponibles, les passagers ont eu recours au partage d'avion pour évacuer les zones à risque. Certains ont même invité des familles bloquées par l'ouragan à remplir les places vides. D'après la plateforme de réservation de jet privé PrivateFly, beaucoup de demandes venaient de nouveaux clients qui n'avaient jamais affrété d'avion privé auparavant et cherchaient à évacuer leurs familles et amis au plus vite.

 Adam Twidell, PDG de PrivateFly commente : « Exceptionnellement, nous avons tenté de regrouper les passagers afin de remplir les jets privés, dont la disponibilité est devenue très vite limitée. Certains voyageurs ont eux-mêmes proposé les places libres de leur avion. Un homme a réservé un jet de 6 places pour évacuer avec son épouse. Il a croisé en route une famille de 4 personnes qui cherchaient désespérément à rejoindre le continent américain et les a invitées à les rejoindre sans frais. À San Juan, deux familles voisines se sont regroupées pour décoller ensemble vers Miami. De nombreux passagers bloqués à Porto Rico ont également rejoint Tampa en groupe. », explique le PDG de PrivateFly.

Selon la plateforme de réservation de jets privés, lorsque l'ouragan s'est approché de la Floride, les demandes se sont multipliées pour des vols évacuant vers le nord du pays, notamment au départ de Palm Beach et Fort Lauderdale. « L'inquiétude était très intense dans la région, y compris pour notre équipe de vol basée à Fort Lauderdale. Le nombre de jets disponibles était limité, mais nous avons tout mis en œuvre pour regrouper les demandes et organiser des vols aussi rapidement que possible.

 Aujourd’hui, beaucoup de personnes cherchent à revenir chez eux. Nous faisons notre possible pour organiser des vols vers les aéroports dont l’accès est réouvert au public. », conclut Adam Twidell.

Top