Hereban
93 bis boulevard Exelmans 75016 Paris 16
N°TVA :

Agence Conseil en Communication

Le Merengue, la danse nationale de la République Dominicaine, devient patrimoine immatériel de l'UNESCO

05/12/2016

La musique et la danse du Merengue font désormais partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO et ont été reconnus comme faisant partie intégrante de l’identité nationale de la République Dominicaine qui, depuis 2005, lui consacre une journée nationale.

 

Le merengue est considéré comme une partie intégrante de l'identité nationale de la République Dominicaine et joue également un rôle actif dans de nombreux domaines de la vie quotidienne de la population : l'éducation, les rencontres sociales et amicales, les événements publics et même les campagnes électorales.

Déjà en 2005, cette pratique culturelle traditionnelle avait gagné la reconnaissance du public avec la publication d'un décret présidentiel proclamant la Journée nationale du Merengue. Dans plusieurs villes de la République Dominicaine ont lieu des festivals autour du merengue, parmi lesquels ceux de Santo Domingo et de Puerto Plata. Le merengue se danse en couple ; les danseurs, qui exécutent des mouvements sensuels, tournent en rond au rythme de l’accordéon, du tambour et du saxophone.

L’apprentissage du merengue est transmis par l'observation, la participation et l'imitation et sa pratique commence généralement dès la petite enfance. La musique et la danse du merengue touchent tous les milieux socioéconomiques, contribuant ainsi au respect et au tissage des liens entre les communautés.

Le berceau du merengue est situé dans le nord de la République Dominicaine (Cibao) et sa zone d'influence couvre la région des Caraïbes, ainsi que Porto Rico et les États-Unis. Il est également très populaire dans d'autres pays d'Amérique Latine, et notamment le Venezuela et la Colombie, qui ont donné naissance à des variantes locales.

Top