Hereban
93 bis boulevard Exelmans 75016 Paris 16
N°TVA :

Agence Conseil en Communication

En République Dominicaine, le « glamping » devient de plus en plus tendance

06/03/2018

En République Dominicaine, le « glamping » devient de plus en plus tendance

Le camping a gagné des adeptes en République Dominicaine, car le pays offre de superbes endroits pour séjourner en pleine nature, en montagne, sur la plage ou à la campagne. Dans des provinces comme Samaná (nord-est), Constanza (centre) ou Pedernales (sud-ouest), vous pouvez vivre une expérience unique dans des tentes, aussi appelée le « Glam Camping » ou « glamping ». L'Office du Tourisme de la République Dominicaine sera présent au Salon Mondial du Tourisme-Destinations Nature (stand E 091), du 15 au 18 mars à Paris, pour présenter l'ensemble de son offre d'écotourisme.

Qui n'aime pas se sentir libre et en contact avec la nature ? Que ce soit en montagne ou sur la plage, la République Dominicaine offre des endroits tels que Valle Nuevo à Constanza, Pico Duarte, Playa Rincón à Samaná; Camping Resort Eco del Mar à Pedernales; Cachote, dans la Sierra de Bahoruco; Pico Santo Tomás à Jánico; Cupey et Punta Rucia à Puerto Plata; Carrisal, à Restauración; La Ciénaga à Jarabacoa, Valle del Tetero, dans la Cordillera Central; Playa Rincón, à Las Galeras, entre autres, qui vous permettent de séjourner en profitant de la nature en famille, en couple ou entre amis.

La plupart des terrains de camping de la République Dominicaine sont des espaces vierges et faciles accès et l'utilisation de l'espace public n'est pas facturé. Les zones protégées font exception, et exigent une modique contribution de l'ordre de 2 à 3 euros par personne. Elles sont toutefois plus adaptées au camping car elles sont en général surveillées et équipées d'installations sanitaires, ou encore d'espaces barbecue.

Voici quelques endroits se trouvant dans des zones protégées, telles que des montagnes ou des plages, pour profiter du « glamping » en République Dominicaine :

 

Valle Nuevo, Constanza

El Alto del Valle Nuevo, au cœur du pays, offre un grand potentiel pour l'écotourisme, avec des activités telles que l'observation des oiseaux, la randonnée, des paysages et des vues panoramiques, qui en font l'un des emplacements de camping privilégiés. Il est situé dans le Parc National Juan Bautista Pérez Rancier. La zone protégée est située à plus de 2 200 mètres au-dessus du niveau de la mer, l'Altiplano le plus haut de la région de la mer des Caraïbes.

Dans la zone des Pyramides, qui font partie de la Réserve de Valle Nuevo, la température peut descendre à 0ºC en hiver, période où le nombre de voyageurs augmente. Il est possible de camper dans le monument baptisé "La Nevera", qui se compose d'une pyramide divisée en quatre et qui est considérée comme le centre géographique de la République Dominicaine.

Pour plus de confort, vous pouvez tenter l'expérience d'un écolodge, et notamment celui de la Villa Pajón, qui est située dans le parc de Valle Nuevo, à 20 kilomètres de Constanza. Cet écolodge compte sept chalets et une salle à manger centrale. Les chalets ont été rénovés, conservant certains détails d'origine tels que cheminées en pierre, les murs en stuc et des poutres en pin, chacun proposant une cuisine entièrement équipée, des chambres confortables, des salles de bain avec eau chaude ainsi qu'une terrasse équipée d'un barbecue.

La Villa Pajón propose les équipements pour un tourisme naturaliste et d'aventure et constitue un lieu idéal pour se détendre et profiter de l'air frais.

Dans cette résidence de montagne, vous pourrez pratiquer de nombreuses activités écotouristiques, faire des randonnées, des promenades en montagne et profiter de la beauté des paysages de Constanza.

Les chalets sont entourés de jardins fleuris et colorés et, de la fenêtres, on peut admirer le Pico Duarte (la plus haute montagne des Caraïbes) et la Pelona.

Comment y aller ? Parc National Valle Nuevo, à 20 km de Constanza (autoroute Duarte, direction Constanza, puis prendre la route Colonia Japonesa, et la route Ocoa jusqu'à la sortie Villa Pajón).

Téléphone : +1 (809) - 334-6935

Site internet : www.villapajon.do 

info@villapajon.do 

reserva@villapajon.do 

Tarifs : À partir de 21€/nuit.

 

La Cachote, Barahona

Dans la Sierra de Bahoruco, à 1 200 mètres d'altitude, se trouve la forêt de Cachote, un lieu qui est également devenu une échappatoire pour ceux qui souhaitent s'éloigner du bruit de la ville pendant quelques jours. Camper dans cette forêt permet de profiter de la tranquillité et de découvrir les oiseaux endémiques ainsi que la végétation luxuriante alentour. Une vingtaine de tentes peuvent y être installées.

Il est également possible de camper à El Aceitillar, un endroit équipé de sanitaires et de bancs pour les pique-nique et les barbecues, de même qu'à Zapotén.

 

Le Pico Duarte

Avec ses 8 307 mètres, le Pico Duarte est la plus haute montagne des Caraïbes. Des milliers de personnes en font l'ascension et y campent chaque année. Traditionnellement, beaucoup de Dominicains s'y rendent en hiver, mais cette expérience est unique à toutes les périodes de l'année.

Pendant l'ascension du Pico Duarte, il est uniquement possible de camper sur les sites prévus par le Ministère de l'Environnement et des Ressources Naturelles. Les feux de camp sont aussi réglementés.

On trouve des refuges le long de l'itinéraire standard à Los Tablones, Valle de Lilís et à La Compartición, qui est le camp de base situé à 2 450 mètres au pied du Pico Duarte. On trouve un chalet dans la vallée, mais il est possible de planter une tente si on le souhaite. La meilleure option pour dormir lors de cette ascension est d'ailleurs d'apporter une tente. En dehors de l'itinéraire classique de La Ciénaga et de l'itinéraire du Valle del Tetero, elle sera en effet nécessaire. Il est prévu de construire des chalets le long de plusieurs sentiers, mais les tentes sont nécessaires pour tous les autres itinéraires.

 

La Valle del Tetero

Située dans la Cordillère Centrale, à l'intérieur du Parc National de José del Carmen Ramírez, la Valle del Tetero (1 500 mètres) est l'une des vallées les plus célèbres de la République Dominicaine. Sa végétation est spectaculaire et elle abrite des sculptures rupestres précolombiennes. Les voyageurs peuvent y camper, faire de multiples activités et profiter de la nature. Une dizaine de rivières prennent leur source dans ce massif montagneux où l'on peut pratiquer la descente en eaux vives et le canyoning.

 

La Ciénaga, Jarabacoa

La Ciénaga de Manabao, à Jarabacoa, est l'endroit idéal pour camper, car elle dispose d'espaces pour protéger les campeurs des intempéries, y compris de la pluie. Les aventuriers préfèrant avoir un peu plus de confort pourront loger dans une maisonnette construite par le Ministère de l'Environnement, qui offre des cabines pour dormir ainsi que des salles de bains communes.

Comment y aller ? En suivant l'autoroute de Duarte (Santo Domingo - Santiago), tournez à gauche après La Vega et allez en direction de Jarabacoa, traversez le village et continuez en direction de La Ciénaga de Manabao. De Jarabacoa il faut environ une heure pour rejoindre La Ciénaga.

 

Eco del Mar, Pedernales

Le Camping Resort Eco del Mar est un resort en pleine nature qui peut accueillir jusqu'à 50 personnes dans des tentes confortables au bord de la mer, équipées de lits, de draps et d'oreillers. Le site est équipé de salles de bains et de douches communes. Il est situé à Playa de la Cueva, à côté du Parc National du Jaragua et de Bahía de las Águilas, reconnue comme l'une des plus belles plages au monde.

Un service d'assistance pour les visites touristiques ou l'achat de billets ainsi qu'un personnel multilingue sont à votre disposition dans ce tentalow. Le Wi-Fi gratuit dans les parties communes et le parking gratuit sont aussi proposés.

Le site propose un bar et un restaurant permettant de déguster d'excellents plats à base de poissons et de fruits de mer frais ainsi que des spécialités maison, accompagnés d'une sélection de vins et de cocktails internationaux. Il est possible d'aller faire des excursions en bateau à Bahía de las águilas, mais aussi dans d'autres endroits intéressants de la zone, et notamment Lanza So, Isla Beata et Alto Vello. La pratique du snorkeling, du stand-up paddle et de la pêche sportive est également proposée.

Comment y aller ? Le camping est situé à Playa de la Cueva, dans la province de Pedernales, route Cabo Rojo/Bahía de las águilas, à seulement 10 minutes de l'aéroport de Cabo Rojo. On peut y accéder avec tout type de véhicule. Tarifs : Dès 40€/nuit.

Contact : Jennifer Taveras

+1 (829) 576-7740

Email : info@ecodelmar.com.do

www.ecodelmar.com.do/

 

Rancho Típico Cueva de las águilas

Le Glamping Ecolodge Cueva de Las Águilas propose un hébergement à Cabo Rojo. Dans les environs, de nombreuses activités sont proposées, telles que la randonnée pédestre ou la pêche. L'établissement organise également des excursions à Bahía de las Aguilas et Isla Beata. Un service de transfert en lanche est proposé au prix de 30€ par personne.

Dans son petit restaurant, on peut déguster le bahia fongo (purée de mangue avec du poisson, la spécialité locale) ou les fruits de mer locaux. De larges paillotes sont installées pour pouvoir manger les pieds dans l'eau, à moins que vous ne préfèreriez pique-niquer sur la côte un peu plus loin...

Tarif : A partir de 50€/nuit chambre double.

Comment y aller ? Poblado de la Cueva de los Pescadores (à l'entrée du Parc Jaragua).

Contact : Mr. Santiago

Tél. : +1 (809) 753-8058

 

Rancho Ecológico El Campeche

Sur les 200 000m2 du site du Rancho Ecológico El Campeche, les clients sont en contact direct avec la nature et l'agriculture durable. El Campeche est situé à 35 km en voiture à l'ouest de Santo Domingo, à proximité de la plage, et offre une belle vue sur la mer. Il s'agit d'un magnifique camping où il est non seulement possible de planter ou de louer des tentes, mais où l'on trouve aussi des chalets comme alternative d'hébergement.

Les clients du Rancho Ecológico peuvent participer à des ateliers pour développer leurs connaissances sur la vie à la campagne, la protection de l'environnement et la culture dominicaine. Ils peuvent même participer activement aux travaux de la ferme.

Le site dispose d'une piscine, de terrains de basket et de volleyball, de tables de ping-pong, de kiosques et de nombreux jeux de société.

De nombreuses excursions variées sont proposées, et notamment des excursions photographiques ou encore des vols en montgolfière.

Adresse : Calle Leonor de Ovanda, 17, Gazcue, Santo Domingo, Ozama

www.ranchocampeche.com

ranchoecologicoelcampeche@gmail.com 

Tél. +1 (809) 221 31 52 / +1 (809) 985 19 60

 

Alto Cerro Villas Hôtel et Camping

Les installations d'Alto Cerro Villas sont situées dans la charmante vallée de la ville de Constanza, dans la Cordillère Centrale, à 1 100 mètres d'altitude.

Outre les 68 chambres des villas et de l'hôtel, on trouve un camping et une épicerie. Alto Cerro offre un espace de jeux pour enfants, un parcours d'escalade, des terrains de football et de volley, une salle de sport, un espace pour les jeux de société, une table de billard et un espace pour les feux de camp. Sur le site se trouvent huit petits espaces couverts pour des barbecues et un kiosque plus grand, d'une capacité de 150 personnes. Des barbecues sont régulièrement organisés. 

Parmi les activités proposées, on notera les balades à cheval, les safaris en jeep et les sorties en quad dans les environs de Constanza, notamment à la cascade Salto de Aguas Blancas, dans le Parc National J. Armando Bermúdez, et aux Pyramides de Valle Nuevo.

Adresse : Constanza, 4100 - La Vega, Cibao Sur

Contact : reservas@altocerro.com 

www.altocerro.com 

Tél. +1 (809) 530 6192 / +1 (809) 539 1553

 

D'autres adresses pour camper

Parmi les autres endroits protégés en République Dominicaine où le camping est possible, on trouve : Cabo Francés Viejo (l'une des plus importantes zones protégées du pays, à Cabrera, dans le nord-ouest du pays), le Parc National Montaña La Humeadora, Parc National Contubanamá, Playa Frontón et Playa Madame à Cabo Samaná, le Parc National Francis Caamaño, les monuments nationaux comme Salto de la Jalda (entre Miches et Sabana de la Mar, qui est la plus haute chute d'eau des Caraïbes, haute de 120 mètres) et Saltos de Jima (Bonao).

Important

Le Ministère du Tourisme de la République Dominicaine conseillé de camper en groupe et dans des zones protégées, qui sont surveillées et offrent un minimum de services, et notamment des zones réservées pour les feux de camp et les barbecues ainsi que des sanitaires publics. Le camping sauvage en République Dominicaine n'est en effet pas encore régularisé. Le gouvernement dominicain est en train d'aménager des sites pour cette activité, car elle est de plus en plus répandue parmi les locaux et les touristes.

En plus de cette offre de camping et de "glamping" qui propose la République Dominicaine, vous pourrez découvrir les nombreaux atouts touristiques de la destination au Salon Mondial du Tourisme-Destinations Nature (stand E-091), du 15 au 18 mars à Paris, Porte de Versailles.

Top