Hereban
93 bis boulevard Exelmans 75016 Paris 16
N°TVA :

Agence Conseil en Communication

DITEX 2018 : Les Nouveautés de la République Dominicaine

23/03/2018

DITEX 2018 : Les Nouveautés de la République Dominicaine

L’Office du Tourisme de la République Dominicaine présente au salon DITEX ses nouveautés auprès du public professionnel. Le pays caribéen est très apprécié sur le marché français grâce à ses produits touristiques de qualité, adaptés à tout type de public et de budget. Par ailleurs, consciente de l’importance du tourisme durable, la République Dominicaine est à la tête de nombreuses initiatives visant à protéger l’environnement et à améliorer la qualité de vie de la population locale.

Un total de 56 335 touristes français a visité la République Dominicaine au cours des deux premiers mois de 2018, selon la Banque Centrale de la République Dominicaine, plaçant la France en tête des marchés touristiques émetteurs en Europe.

La Russie a été le deuxième pays européen émetteur au cours de cette période, avec 39 648 visiteurs. On retrouve l’Allemagne en troisième position, avec 39 564 visiteurs sur la période.

Le flux de passagers aériens vers la République Dominicaine a dépassé 2,5 millions au cours des deux premiers mois de 2018

Selon les statistiques de l’Institut Dominicain de l’Aviation Civile (IDAC), le flux de passagers à destination de la République Dominicaine a dépassé les 2,5 millions au cours des deux premiers mois de 2018, enregistrant une augmentation de 81 418 passagers par rapport à la même période de l’année précédente.

Cette augmentation aurait pu être encore plus forte sans les annulations de vols dus à des tempêtes de neige dans l'est des États-Unis et à la cessation d’activité de la compagnie PAWA Dominicana, qui transportait de nombreux passagers au départ de Santo Domingo vers Miami, Puerto Rico ainsi que d'autres destinations dans la région des Caraïbes.

Les principaux aéroports en termes de trafic passagers sont : Punta Cana avec 1 389 289 289 passagers ; Santo Domingo-Las Américas avec 593 153 passagers, Cibao avec 237 695 passagers et Puerto Plata avec 203 480 passagers.

En ce qui concerne les croisières, selon les chiffres du Ministère du Tourisme dominicain, 1 546 444 visiteurs sont arrivés par les principaux ports de l’île en 2017, ce qui représente une hausse de 37% par rapport à 2016. D’ailleurs, la dernière enquête menée par la plus grande agence de voyage américaine, Travel Leaders Group, dévoile que Punta Cana est arrivée en 5ème position parmi les meilleures destinations de croisière au niveau international.

La République Dominicaine, à la tête des initiatives éco-responsables

L'Institut Dominicain de l'Aviation Civile (IDAC) soutient un ambitieux projet pour que le pays développe les biocarburants avec la canne à sucre pour aider à réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des opérations aéronautiques.

Ainsi, en mars, les techniciens de l'IDAC et d’autres institutions impliquées dans le projet de réduction de CO2 ont montré aux inspecteurs de l'OACI (Organisation de l'aviation civile internationale) et de l'UE leur plan d’action avec des mesures visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone dans l'aviation internationale, dont l'une est la promotion et la production locale de biocarburants alternatifs.

Dans la capitale, Santo Domingo, le Premier Congrès du Tourisme Durable et Responsable, organisé par l’Observatoire national pour la protection des consommateurs en République Dominicaine (ONPECO), vient d’avoir lieu afin de contribuer au renforcement et à la durabilité de l'industrie du tourisme dominicain.

Une dizaine d’experts du tourisme durable d'Argentine, d'Espagne, du Brésil, du Costa Rica, du Mexique, du Pérou et des États-Unis ont participé à l'événement, qui s'inscrit dans le cadre des propositions que la République Dominicaine doit adopter en vue de l'agenda mondial et local pour le développement durable à l'horizon 2030.

Parmi des thématiques abordées : Les collectivités locales et leur responsabilité dans le développement d'un tourisme durable, Le potentiel et l'impact du patrimoine culturel, historique et culturel sur le développement local, Tourisme et ouragans, changement climatique, entre autres.

Par ailleurs, la région de Barahona a accueilli en mars le 2e Salon du Tourisme et de la Production « Descubre Barahona, Vers un développement durable ». Cette année, 56 entreprises représentant les secteurs du tourisme, de l'industrie, du commerce, des services, de la gastronomie, de l'artisanat, de l'éducation, de la finance et du gouvernement ont participé au salon.

L'objectif de cet événement était de promouvoir la province d'un point de vue touristique et du secteur de la production, de renforcer les échanges commerciaux et la production agricole, ainsi que d'exposer et de faire connaître les attraits de la région aux visiteurs.

Top